EGLISE SAINT MICHEL D'AMPUS

En 1085 l’église Saint Michel fut confiée aux religieux de Lérins.

Pendant les guerres de religion, l’édifice subit d’importantes dégradations, réparées le calme revenu.

 

C’est probablement à cette époque qu’elle fut dédiée à l’archange Saint-Michel.

 

Deux nefs furent construites successivement : celle de gauche en 1728, celle de droite en 1762.  La première est à croisillons, la seconde à arêtes. La nef centrale se termine par une abside en cul-de-four restaurée vers 1968 et dotée d’un autel tabulaire dont le support est fait d’une meule pour moudre le blé. La nef est voûtée en berceau avec arc légèrement brisé. Des arcs doubleaux retombant sur pilastres renforcent la vôute. Cette dernière fut refaite en 1780.

 

Contre un des pilastres gauche est fixée une statue en bois polychrome représentant Saint-Michel terrassant le dragon ayant figure humaine disproportionnée. Cette œuvre serait du XVI° siècle. Un clocher carré coiffé d’un campanile flanque la façade.

Curé d’Ampus mais aussi tailleur de pierres, Adonis Volpato passe 20 années au chevet de son église. Son travail est une fierté pour tout le village. Par deux fois, il fut lauréat du concours national des chefs d’oeuvres en péril.

© 2015 créé par N. Perez Leroux pour Mairie d'Ampus